Notre Horizon

Notre programme est celui d’une équipe forte et cohérente, et il est porté par une femme. Il a un objectif, un horizon de temps, une vision, une stratégie sous-jacente, sur lesquels nous sommes tous d’accord.

Notre objectif est de préparer l’ULiège à assumer les transformations qu’elle va devoir accomplir dans la décennie qui s’ouvre.

Notre horizon de réflexion est donc 2030. L’équivalent de deux mandatures nous en sépare. Cela ne signifie évidemment pas que nous sollicitons un double mandat. Mais nous pensons que pour bien piloter la trajectoire à venir, le regard doit se porter suffisamment loin. Et qu’une certaine stabilité stratégique sera indispensable. C’est pourquoi nous pensons important d’annoncer notre vision de l’Université à cet horizon.


Comme tout organisme ‘vivant’, notre université est indissociable de son ‘écosystème’. Couplage universitaire à différentes échelles – locales et jusqu’au niveau mondial – pour l’enseignement et la recherche. Mais également couplage citoyen avec la ville de Liège, la Wallonie, la Fédération Wallonie Bruxelles et la Belgique.

Or, du fait notamment de la révolution numérique, de la transition environnementale, et de la mondialisation ; cet écosystème change, et continuera de changer qu’on le veuille ou non, avec une ampleur et une vitesse historique, largement comparables à ce qu’a provoqué en son temps la Révolution Industrielle. Certains disent que ce discours sur le changement n’est qu’un prétexte à tous les mauvais coups contre les traditions et les acquis. D’autres reconnaissent le changement en cours, mais y voient une menace sourde envers les valeurs humanistes, contre laquelle l’Université devrait faire bouclier.

Nous pensons que la meilleure façon de protéger les valeurs de l’Université est de la positionner en acteur du changement, et de lui faire assumer, de manière dynamique et créative, son entrée dans le 21ème siècle. Il nous faut donc piloter sa transition ou plutôt son évolution et non pas la subir et donc analyser et comprendre les changements en cours. C’est ce que l’ULiège a commencé à faire ces quatre dernières années. Elle s’est adaptée aux contraintes parfois brutales de la crise sanitaire. Et malgré la gestion coûteuse de ces turbulences, deux plans stratégiques ont déjà été élaborés, et validés par le Conseil d’Administration (CA) : le plan stratégique du numérique pour l’enseignement, le plan stratégique des infrastructures. Deux plans de relance européens ont été déposés pour financer en partie ces projets ambitieux. Deux réformes essentielles pour nos enseignements ont été menées en concertation avec l’ensemble des acteurs impliqués : la réforme Paysage et la réforme de la Formation Initiale des Enseignants (FIE). Il s’agit maintenant de mettre ces plans en actes et d’accompagner les membres de l’ULiège – personnel et étudiant·e·s – pour s’intégrer dans ces contextes nouveaux.

Mais tout cela devra être prolongé et rassemblé en une vision cohérente et partagée de l’avenir. Notre vision s’appuie sur des valeurs et des lignes directrices.